Expatriation.org

Portail de la mobilité internationale

Expatriation en Chine

La particularité du modèle économique chinois

La Chine se caractérise par une forte décentralisation, il n'existe pas vraiment d’homogénéité en Chine. Les salaires sont variables selon le type d’entreprise, la ville, etc. Dans certains cas, les Chinois travaillent 7 jour sur 7.

La Chine jouit d'une longue et forte croissance économique, mélée de changements rapides et de la permanence d'une modèle non démocratique. L'Asie de l’Est propose une version non individualiste de la modernité capitaliste. Il s'agit d'une économie de marché sans capitalistes, mais avec de la concurrence.

Les expatriés en Chine

Culturellement, il est préférable de faire appel pour l'expatriation en Chine à des doubles nationaux. Chez Alcatel, même le conjoint de l'expatrié(e) doit parler mandarin. A défaut la nécessité d’ouverture d’esprit est requise.

Particularités de la communication en Chine

Les rapports personnels sont plutôt collectifs et passifs dans l'univers chinois, alors qu'ils sont généralement volontaires et personnels dans l'univers occidental. Les données chiffrées sont peu appréciées en Chine, dans certains cas, elles peuvent être vus comme un instrument de propagande Selon E.T. HALL, la Chine fait partie des pays de culture de contexte haut.

La langue structurant l’esprit, certaines particularités de la communication en Chine ont des origines linguistiques. Le oui et le non ne sont pas utilisés comme en France par exemple.

Ainsi un Chinois ne le fera pas savoir s’il ne comprend pas quelquechose, afin de ne pas embarrasser. Un manager doit donc s'assurer que tout est compris. De même il est préférable de ne rien imposer, les actions à prendre devant être décidées par les personnes elles-même.

Négocier avec des Chinois

Les réunions sont formelles et ne laissent pas de place à l’humour ou aux distractions. Un marché sera plus facilement remporté en tête à tête, après la réunion.

La négociation est très longue, notamment à l'international car le partenaire chinois veut bien connaître ses interlocuteurs. Les Français commettent souvent l’erreur de vouloir aller trop vite. Il a fallu dix ans à Citroën pour s’implanter, grâce à une longue période de constitution de pré-contacts.

A noter qu'un accord avec un Chinois n’est pas toujours définitif. L'à peu près est la règle : on commande 1000 porte-clés bleus et on en reçoit parfois 1000, mais d'une autre couleur.