Expatriation.org

Portail de la mobilité internationale

Astuces et conseils pour trouver un stage en Espagne

Rares sont les personnes, surtout jeunes, qui n'ont pas apprécié leur séjour en Espagne. Logiquement, nombre d'étudiants souhaitent joindre l'utile à l'agréable en choisissant l'Espagne comme destination de stage étudiant. Cet article propose des conseils pour tenter d'obtenir un stage en Espagne.

microsoft valencia

Microsoft projette devrait implanter en 2018 un centre de recherche sur tous les sujets liés à la mer à Valence. Prêts pour un stage ?

Le cadre légal des stages en Espagne

La convention de stage est un document assez libre, dont les modalités peuvent s'adapter aux besoins des établissements d'enseignement, des entreprises et des élèves ou des étudiants. Le stage peut être à temps partiel ou à plein temps, rémunéré ou non, en présentiel ou à distance, d'une durée courte ou longue.

En Espagne, le stage est beaucoup moins courant qu'en France, même si la loi espagnole prévoit de nombreuses formules que vous pourrez par exemple trouver dans le site StudandGlobe ou sur Euroguidance, de l'Union européenne. Les étudiants qui font un stage rémunérés paient des côtisations, comme tout employé. La plupart des stages sont gratuits, les entreprises et les autres établissements profitant d'une demande assez élevée pour obtenir de la main-d'oeuvre gratuite. La grande majorité des stages ne sont pas seulement effectués sans rémunération, ils sont effectués sans convention, c'est-à-dire sans assurance ni existence légale. D'une manière générale, l'économie grise est très développée en Espagne, en particulier dans le sud du pays.

Comment trouver un stage en Espagne ?

Trouver un stage en Espagne depuis la France ou la Belgique relève de l'exploit. D'une part, le nombre de grandes entreprises, dans lesquelles les stages sont courants, est extrêmement faible. Hormis à Madrid et à Barcelone où l'on trouve quelques centaines de grandes entreprises, ce qui en soit est assez peu en comparaison avec les villes de même taille en France, en Belgique ou a fortiori en Suisse, le tissu économique espagnol est composé de petites et micro-PME. Par exemple, à Valence, troisième ville du pays, un étudiant en grande école aura du mal à trouver un stage dans une grande entreprise car il n'y en a quasiment pas. Il y a bien la plus grande usine Danone du monde, mais la population employée est essentiellement ouvrière, sans réels département marketing, recherche ou finance. De même chez Ford, où l'usine est gigantesque, mais sans opportunités pour un élève ingénieur ou d'école de commerce.

Le système D et ses limites

Si vous souhaitez quand même profitez de l'excellente qualité de vie espagnole et décrocher un stage coûte que coûte, les sites de petites annonces existent, mais leur intérêt est assez limité. Les services publics d'aide à l'emploi sont à l'image des institutions du pays, lentes, inefficaces et non fiables. Pour trouver un stage, il est donc nécessaire de faire comme le font les locaux, c'est-à-dire en mobilisant leurs réseaux personnels. Si vous n'en avez pas, se présenter spontanément dans les entreprises est une solution. Les Espagnols sont assez peu formels et capables de prendre des décisions rapidement, sur un coup de tête. Attention toutefois où vous mettez les pieds. On trouve aussi bien des environnements familiaux agréables et formateurs que des entreprises d'un style féodaliste où les mauvaises pratiques des entreprises comme le harcèlement sexuel et moral, les retards ou absences de paiements et le non respect des consignes de sécurité sont la norme et non l'exception.

Dans les autres rubriques

Trouver un stage en Australie

Où vivent les Français à Barcelone ?